Hydroko et Engie décrochent un contrat avec water-link

Le jeudi 23 juin, un contrat de concession a été signé pour l’installation de compteurs intelligents à Anvers. Water­link travaille à cet effet avec le joint venture ENGIE Fabricom-Hydroko et, d’emblée, a réalisé une première en Belgique par ce projet, à la fois innovant et potentiellement disruptif.

Dans un premier temps, 1000 compteurs intelligents seront installés dans la phase de test pendant, en principe, une période d’un an. Une évaluation positive du projet pilote sera suivie par le déploiement complet d’environ 205.000 compteurs intelligents qui seront installés sur une période de 3 à 4 ans.

Concrètement, cela signifie que, d’ici à la fin 2020, chaque ménage anversois possèdera un compteur d’eau intelligent. De la sorte, il sera possible de relever chaque jour les compteurs d’eau à distance, par le biais du réseau sans fil déployé et géré en Belgique par ENGIE M2M sur la base de la solution de connectivité globale SIGFOX, destinée à l’Internet des Objets.

Les avantages sont nombreux :

Confort accru ; le client ne doit plus communiquer le relevé de son compteur, ni être présent lors de l’ouverture ou de la réouverture de l’arrivée d’eau ;
Solution plus durable et économique ; par une détection plus rapide des fuites ;
Facturation en temps réel ; plus de surprises lors de la rectification annuelle de la facture d’eau ;
Prévention des dégâts supplémentaires ; par la possibilité de couper l’arrivée d’eau à distance, par exemple en cas de rupture de la canalisation d’arrivée d’eau ou en cas de fuites ;
Consommation rationnelle d’eau et contrôle du budget par un suivi précis de l’utilisation ;
Prévention des dégâts dus au gel ; par une notification en cas de risque de gel du compteur d’eau ;
Alternative aux fermetures de l’arrivée d’eau ; les clients aux prises avec des problèmes de paiement peuvent être accompagnés, la fourniture minimum fait désormais partie des possibilités. 

À propos d’Hydroko

Hydroko SA de Kapelle-op-den-Bos souhaite, par ce projet, franchir le pas stratégique pour faire de cette entreprise de distribution et de production un « Solution Provider » pour les sociétés de distribution d’eau, en Belgique et ailleurs, en complétant ses connaissances et son expérience de la technologie des matériaux par des technologies de TIC contemporaines et axées sur l’avenir. Ce projet répond également à son ambition de supprimer complètement le plomb de tout le réseau de raccordement domestique par l’utilisation de matériaux synthétiques modernes et d’éviter ainsi la contamination de l’eau potable par le plomb.

Pour plus d’informations, voir http://hydroko.com/

A quoi peut-on attribuer cette réussite ?

Le trajet de développement a commencé en 2013 et, ces dernières années, le Centre d’Innovation a accompagné Hydroko, de la conception à la commercialisation. Quelques étapes-clés importantes ont été l’aiguillage vers Imec pour le développement d’un module électronique de pointe et l’approbation du projet d’IWT (entre-temps AIO) qui a été mené à bien. 

Au rythme de ses innovations, Hydroko a pu franchir un échelon à la fois : de simple distributeur de robinets à un acteur novateur qui fait autorité sur la scène européenne.
On parle beaucoup de l’Internet des Objets. Pour beaucoup, ce concept leur évoque encore un avenir lointain. Cette application d’un robinet et d’un compteur d’eau intelligents montre que les PME peuvent également jouer un rôle majeur dans le succès de l’IdO.
Source : site Internet du Centre d’Innovation