Les compteurs d’eau intelligents remplaceront les releveurs de compteurs

Water-link et la ville d’Anvers lancent un projet pilote avec de nouveaux compteurs d’eau intelligents. Pendant un an, 1.000 ménages pourront utiliser un compteur intelligent. Si l’évaluation est positive, water-link veut installer près de 205 000 compteurs intelligents d’ici à 2020. Chaque Anversois pourra de la sorte relever lui-même son compteur d’eau chaque jour et à distance.

Water-link est la société de distribution d’eau d’Anvers depuis 135 ans déjà. Pour 1000 clients, l’entreprise lance à présent un compteur intelligent qui vous permettra, en toutes circonstances, de suivre votre consommation d’eau grâce à Internet et des applications. « Le projet doit conduire à une plus grande durabilité, à l’innovation et à la convivialité pour les clients », déclare André Gantman, président de water-link. « Vous ne devrez plus communiquer vous-même le relevé du compteur et un releveur ne se présentera plus chez vous chaque année pour le faire ».

Les surprises désagréables à la vue de votre facture de régularisation appartiennent désormais au passé. De surcroît, cette solution est aussi plus sûre car d’éventuels voleurs ne risquent plus de se présenter comme des releveurs de compteurs de water-link."

Koen Kennis (N-VA), l’échevin des finances et des coopérations intercommunales, exerce la tutelle de ce projet : « Cette nouvelle génération de compteurs énergétiques aidera les citoyens à réduire leurs coûts, à faire un usage plus rationnel de l’eau et à consommer moins. Les fuites ou dégâts dus au gel seront aussi détectés plus rapidement, un aspect très important pour notre ville. »

Dans un premier temps, 500 ménages qui sont encadrés par Woonhaven et le CPAS participeront au projet pilote, en plus de volontaires qui peuvent s’inscrire sur le site www.water-link.be. L’échevin des affaires sociales, Fons Duchateau (N-VA), déclare à ce propos : « C’est un bond en avant. Nous espérons que le projet permettra de ne plus couper l’eau. Avant d’être coupé, l’intéressé a vraisemblablement ignoré de très nombreux avertissements et, néanmoins, cette procédure nous met mal à l’aise. En fait, une maison sans eau est inhabitable et les témoignages de ménages qui se retrouvent sans eau sont pénibles. Avec des compteurs d’eau intelligents, une consommation d’eau limitée sera toujours possible, par analogie aux abonnements minimaux de gaz et d’électricité. Elle ne suffira pas à mener une vie confortable, mais elle apportera une réponse digne du XXIe siècle au problème des coupures d’eau.

Économie

Water-link espère économiser de l’argent avec les nouveaux compteurs puisque le service administratif, chargé des discussions à propos des factures et fermetures, deviendra superflu. 10 releveurs de compteurs anversois devront également disparaître à terme. « C’est un scénario d’extinction progressive, car, naturellement, nous n’allons licencier personne », déclare André Gantman.

Le contrat pour le projet signé hier à l’hôtel de ville est un joint venture entre Engie Fabricom et Hydroko, l’entreprise qui se chargera de la fourniture et de l’installation des compteurs d’eau intelligents.

DIETER LIZEN

Copyright © 2016 De Persgroep Publishing. Tous droits réservés

Source : Het Laatste Nieuws 24/06/2016